Vous êtes ici : Accueil > Randos, Raid VTT > Randos > Roc d’Azur 2013
Publié : 7 novembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Roc d’Azur 2013

JPEG - 126.9 ko

Du 09 au I3 Octobre 2013, LE ROC D’AZUR c’est l’évènement incontournable de la fin de saison qui attire cette année plus de vingt mille concurrents venus partager un ADN commun : toutes les disciplines du VTT sur les plus beaux parcours de l’Estérel, sous le soleil, avec une ambiance unique, et la mer….. 30ème édition.
Comme chaque année, nous avons réservé au Lion de Mer et profiterons de la piscine chauffée à 28°, sous les palmiers. Elle n’est pas belle la vie ?…..pour les petits malins du VTT FUN CLUB venus pour la semaine.
Benoi t et Mado GASPARETTI, Philippe ALBERGE, Guy CAYROU et Nadyne POIROT, Didier et Marie CESAR, Philippe COSTES, Jean-Paul et Marie-Hélène EBEL, Sylvain FIGEL, Laura HOLWECK et Laurent sans oublier Sophie qui délaissait la crèche, Fabien KRUGER, Stéphane et Christel L’HOMEL FIORINA, François LOEVENBRUCK, Bernard MONVOISIN, Catalin et Christelle NACHE, Benoit-Stéphanie NEVEU et Charlie, Dominique PERRET, Gérard et Brigitte REGRIGNY, Alain et Monique SCHMITT, Benoit et Céline SCHULTZ avec Joris, Steve et Maïté SIMONET, Pascal et Sylvie STOTE, Didier et Francine WERNERT, Christian ZOMENO et Laure, Lionel SEYER avec Julian et Arthur.
Entre les promenades en vélo de route pour le clan à « Gégé », les reconnaissances des parcours balisés en début de semaine, les balades en vtt dans l’Estérel avec pique-nique dans les criques et dégustation de pan bagnat e tarte tropézienne , la thalasso pour d’autres, course à pied sur la plage ou crapahut sur le chemin du littoral, visites diverses, chacun choisissait son menu journalier.

JPEG - 365.4 ko

Le salon avec de très nombreux exposants, proposent réparation ou réglage presque gratuits, tests de vélos , vêtements dernier cri, et tout le matériel dont on rêve. Question animations, de la folie : ROC’N’RIDE qui présente les meilleurs riders de la scène gravity française, aussi FREESTYL’AIR – TRIAL : les Freestyl’Air repousseront encore d’un cran les limites de ce qu’il est imaginable de présenter en show.
Au sein du BMX Park, trois compétitions qui verra chaque pilote tenter de « rentrer » les figures les plus spectaculaires du moment : Backflip, flair, seront de la partie. Spectacle garanti.
BIG AIR BAG : depuis plusieurs années, ce concept est utilisé dans tous les sports « extrêmes » dont le VTT. Après une coure course d’élan (15 à 20m), la rampe permet au rider de prendre son impulsion et de s’envoler dans les airs, pour tenter de réaliser les figures les plus folles, sans craindre de se faire mal en retombant, grâce à l’airbag géant.
Un peu la pagaille aux remises des plaques et dossards car le Préfet avait décrété qu’il voulait zéro décès cette année, donc tous les non licenciés et les étrangers devaient obligatoirement présenter un certificat médical. Il y avait donc 1H 1/12 d’attente.

Quant au programme sportif, il démarrait le jeudi avec l’ENDUROC CANYON pour un circuit de 29 km comprenant cinq spéciales de grande difficulté, mais ouf ! nos cascadeurs reviendront sans pépin, malgré quelques chutes. Près de 400 coureurs ont ainsi dévalé le massif montagneux depuis le Col de Valdingarde en passant par l’Escaillon, jusqu’à Roquebrune-sur-Argens pour un dénivelé négatif de 1350m, par un fort vent.
Fabien Barel, le triple champion de descente confirmait qu’il y avait une montée importante de l’engouement pour cette discipline car les tracés sont variés, les sensations sont bonnes, et on peut se reposer et échanger pendant les liaisons sans contrainte de temps.

LES RESULTATS sur 380 :
001 GIORDANENGO Aurélien
002 BAREL Fabien
006 ARNOULD Jérémy (La Bressaude Roue Verte)
007 ABSALON Rémy
064 FIGEL Sylvain
086 SCHULTZ Benoit
135 KRUGER Fabien
152 L’HOMEL Stéphane
153 NACHE Catalin
208 ZOMENO Christian
Lionel SEYER et Jean-Paul EBEL inscrits comme 1900 autres sur le MID ROC

Parallèlement, quatre courageux avaient délaissé le Marathon où il y avait trop de bouchons, et s’élançaient à 9h depuis Roquebrune-sur-Argens pour arriver à la Base nature de Fréjus, sur le ROC CHALLENGE. (effectif 400) Il y a tout de même une bonne douzaine de km pour arriver à Roquebrune. Là, pas de chichi, pas de panache pour le départ ; juste quelques barrières, même le syndicat d’initiative n’était pas au courant. Un beau circuit, fluide, rapidement bouclé par nos concurrents. A l’arrivée, Marie est classée 3ème, un petit groupe l’accompagne jusqu’au podium et à la dernière minute, Eric Davaine, le speaker officiel annonce que Marie est en fait 4ème, pourquoi, comment ? on n’aura jamais d’explications sur cette histoire louche et on ne verra jamais la tête de la 2ème féminine qui ne se présente pas aux récompenses.
31. CESAR Didier en 4 H 05’26 4ème de sa catégorie
49. GASPARETTI Benoit en 4 H 20’46 7ème de sa catégorie
72. STOTE Pascal en 4 H 37’10 12ème de sa catégorie
86. CESAR Marie en 4 H 44’48 4ème dame – 1ère de sa catégorie

JPEG - 449.9 ko

Vendredi MID ROC (44 km – effectif 700) pour Lionel SEYER et Jean Paul EBEL
Samedi à l’aube Christel la marmotte laisse sa place à Philippe ALBERGE pour prendre sa place sur le tandem avec Stéphane pour le ROC TANDEMS sur 44 km avec 310 équipes.
L’après-midi, deux de nos minimes participent à la KID ROC sur un parcours de 8 km. Bon, dans la raquette de pré-grille, sont placés d’abord les jeunes des écoles varoises ; Arthur LIARDET et Julian SEYER partent en 4ème ligne pour 15 mn de course. Au lieu de 3O’ recommandés par la FFC. Pas possible pour eux de remonter aux avant-postes. Arthur finira 29ème et 7ème de sa catégorie, Julian finira 55ème et 15ème de sa catégorie.
Après leur course, ils iront sur le PUMP TRACK. Imaginez une piste de BMX mais en miniature, des virages relevés, des successions de bosses, des sauts et le tout condensé sur quelques dizaines de mètres. En « pompant » avec les bras et les jambes, chaque participant doit réussir à boucler plusieurs tours sans donner un seul coup de pédales.

Dimanche matin, le TRI ROC (effectif : 540) pour nos deux triathlètes : Philippe COSTES et François LOEVENBRUCK. Côté natation, la distance à couvrir de 1,5 km comporte une sortie à l’australienne : sortie sur la plage à mi-parcours. Côté vtt, parcours de 20 km revu pour être accessible au plus grand nombre. Enfin, course à pied de 10 km dont l’arrivée se faisait sous l’arche comme pour tous les coureurs. Il y aura des chutes, des coureurs à pied bousculés par les vélos, et sur le parcours commun aux compétiteurs du ROC D’AZUR (56 km), en effet, les élites arrivaient à toute allure sur les cyclistes du triathlon en mode ralenti. Pas très bien pensé, ou pas facile à gérer. On voyait par exemple Paul REMY (60ème éliteVTT) arriver en même temps que le 20ème triathlète Virgile STIEDEL, un peu devant Philippe COSTES 41ème premier de sa catégorie . François LOEVENBRUCK 288ème et 10ème de sa catégorie.
En tous les cas, une bonne semaine pour nous, un bienfait que chacun sait apprécier à sa juste valeur, c’est pourquoi il y aura toujours la foule, pour le soleil, la mer, et un terrain de jeu magnifique.

VOIR LES PHOTOS DE STEVE EN CLIQUANT ICI
VOIR LES PHOTOS DE BERNARD EN CLIQUANT ICI
VOIR LES PHOTOS DE JEAN PAUL EN CLIQUANT ICI

Documents joints