Vous êtes ici : Accueil > Le Club était Présent > Journée du Sport Scolaire 2015
Publié : 24 septembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Journée du Sport Scolaire 2015

JOURNEE DU SPORT SCOLAIRE
Le mercredi 16 septembre 2015, METZ et NANCY jouent collectif pour la bonne cause : la journée du sport scolaire. Elle-même partie prenante de la semaine du sport santé.
Chaque académie décline l’initiative du Ministère comme bon lui semble. Pour la troisième fois consécutif, la région a mis en place un relais entre Metz et Nancy. L’an dernier c’était dans le sens Nancy-Metz, cette fois les 700 gamins engagés dans cette opération partiront de Metz pour terminer tous ensemble à la Pépinière après s’être passés le relais le long des 50 kilomètres qui séparent les deux villes. Le départ, lui, aura lieu à Saint Symphorien. Au total 250 établissements scolaires seront mobilisés pour ce coup d’envoi de l’agenda UNSS.

Dans le cadre de l’opération nationale « SENTEZ VOUS SPORT » initiée par le Comité Olympique et Sportif, l’UNSS sollicitait les clubs pour faire découvrir d’autres activités sportives.
Le Comité Départemental de Cyclisme avait proposé aux clubs Meurthe-et-Mosellans de promouvoir le vélo à cette occasion. Notre association répondait présent.
Le jour J : après avoir chargé le camion et la grosse remorque de 16 vélos, Bernard MONVOISIN, Eric LE GAGNE et Mado rejoignaient la Pépinière. René KRATZ devait rejoindre le groupe à sa pause méridienne.
Mais voilà, c’était sans compter sur une météo hallucinante : alerte orage, tornade et catastrophe. La pépinière doit fermer. Les sportifs devant faire des démonstrations (perche) faisaient demi - tour Subsiste le terrain près du gymnase Jacquet pour installer un circuit riquiqui à côté de nos amis de la course d’orientation. Au moins nous ne sommes pas venus pour rien. Et les collégiens et lycéens étaient tout heureux de pratiquer une activité en arrivant. Les vélos étaient pris d’assaut et ne sont pas restés une seconde sans pilote. Belle réussite du vtt.
Pour finir en apothéose, les adolescents rejoignaient le port Sainte Catherine pour remonter jusqu’à la place Stanislas.

Documents joints