Vous êtes ici : Accueil > Randos, Raid VTT > Raid VTT > l’Echappée Jurassienne
Publié : 5 août
Format PDF Enregistrer au format PDF

l’Echappée Jurassienne


RAID JURA EN AUTOSUFFISANCE
Préparation méticuleuse du RAID VTT en autosuffisance pour Benoit GASPARETTI et Philippe IRROY, nos deux baroudeurs semaine du dimanche 10 au dimanche 17 juillet 2022.
La charriotte confectionnée par Philippe porte tout le matériel qui pèse environ 23 kg, et il faut réduire les vivres, d’autant plus qu’avec la chaleur, les chocs, les virages, elles ne résisteraient pas….et les petites épiceries ont déserté les villages. Alors quelquefois nous trouvons une petite auberge, ce qui nous permet de charger garmin et téléphone, et le soir nous nous contentons de sardines et pain d’épice.

Dimanche : 3h de route jusque Dôle, jolie ville au bord de l’eau ; il reste encore des traces du Tour de France passé la veille.
Après un repas typique jurassien : pommes de terre, saucisse de Morteau, cancoillotte arrosé d’un petit Chardonnay, départ par le GR 59 pour la forêt de Chaux traversée sur 30 km avec un passage à la Vieille Loye (endroit où vivaient chichement dans des cabanes des ouvriers travaillant le charbon de bois après guerre), après la sortie de la forêt nous arriverons aux Salines Royales dArc et Senans. Superbe descente juste avant de découvrir le beau village de Port Lesney au bord de la Loue, que nous longerons et qui nous offrira un bel espace pour installer le bivouac avec le soleil dans le dos.
Belle nuit et réveil sous le soleil.
46 km et 480m +


Lundi : après une nuit au bord de la Loue, départ pour Chapelle sous Furieuse, une montée bien furieuse suivra, suivi d’une longue descente sur un beau single qui nous ménera à Salins les Bains ou nous nous offrirons un petit déjeuner continental.
Grande montée au soleil sur la route pour rejoindre Arbois, pays de vignes, déjeuner de plat locaux à la taverne la Finette et de nouveau une longue montée sur route ensoleillé pour arriver à 16h au Bélvédère de la Roche du feu un panorama et un à pic de 300m, nous nous y installerons pour la nuit en bivouac, là sur un rocher un chamois nous observe.
35km et 898 m +


Mardi : belle nuit face aux étoiles, départ tardif, descente sur le magnifique lieu dit « les Planches-près-Arbois avec sa cascade des Tufs. Remontée encore jusqu’à un belvèdère , passage à Pupillin (renommé pour son vin rouge) et arrêt repas à Poligny. Très longue et belle descente, tronçon de route jusque Miéry ; nous éviterons une grosse montée mais nous nous égarerons dans un sentier de coupes de bois. Il convient de redescendre et remonter jusque Passenans. Une charmante jeune fille nous offre une grenadine. Il fait chaud, très chaud. 16H : petite sieste dans un champ. Passage technique au-dessus de Ménétru-le-Vignoble. Bivouac dans un champ. Réveillés à 6 h du matin par un couple de chamois avec leur petit bondissant dans tous les sens. 44km pour 1021m +


Mercredi : départ très tôt sur la voie Romaine empierrée, visite de Château-Chalon au petit matin dans le calme. Descente sur Blois-sur-Seille, paisible hameau possédant un téléphérique pour le transport du lait. Le curé du village, en soutane, nous encourage pour les 220 m de montée par les chemins jusque Boivin, traversée du plateau pour rejoindre Granges-sur-Baume où nous prendrons le pique-nique. Remonté sur le plateau avant la descente sur Perrigny pour trouver un peu de ravitaillement. Halte à une petite auberge (L’ORAnge)où une limonade « la Mortricienne » nous rafraîchira avant de faire nos petites emplettes pour le repas du soir. Nous y reviendrons pour une deuxième limonade avant d’emprunter la voie verte au dessus de Lons le Sanier, long faux plat avec 4 tunnels dont un de 1600 m. Arrivée à la fin de la voie, nous apercevons un belvèdère. C’est là qu’il faut aller dormir. Cette fois encore sans tente et sans matelas, sur l’herbe tendre.
40km pour 849 m+


Jeudi : lever de bonne heure. Au début, petite route plate. Départ cool et nous rejoindrons de nouveau la voie verte, descente, baignade dans l’Ain avant Marigny, montée avant d’arriver au Lac de Chalain , partout des voitures, des touristes, la foule, la queue aux commerces. Du coup, nous nous contenterons d’une petite bière et un gâteau. Nous quittons la civilisation par une grosse montée, direction les Cascades du Hérisson. Arrêt à Menétrux-en-Joux à 15h. il fait très chaud, très bon accueil pour une petite halte bière/limonade fraîche ; nous prendrons un croûte forestière. La patronne nous a prêté ses transats, pour une vraie sieste. Rejoignons la forêt jurassienne avec ses chemins qui montent et qui descendent. Ou, nous arrivons quand même aux cascades avant le lac d’Ilay, où nous pourrons nous baigner avant d’installer le bivouac.
47 km pour 825 m+


Vendredi : on longe le lac, descente, descente. Ptit dej dans un café. Vue sur les gorges de la Languouette, superbes. Les planches en Montagne. Voie verte jusque Foncine le Bas. Montée à Foncine le Haut. Piste de saut à ski de fond. Repas dans un resto sympa. Montée sur Chapelle des Bois, la station mythique du ski de fond que nous connaissons bien. Halte ravito et baignade au lac des Mortes (endroit que nous fréquentons aussi en hiver pour le ski nordique). Après un bain vivifiant, nous décidons de notre retour par les petits chemins.

Première étape du retour par le chemin du Fromaget jusque St Laurent en Grandvaux (et son resto célèbre de truites), on continue en suivant de superbes combes. Direction l’abbaye de Grandvaux : le bedaud nous ouvre l’église pour profiter d’une photo du lac depuis la porte du sanctuaire. Nous longerons le lac de l’abbaye et trouverons un coin de bivouac. Nuit en compagnie de vaches curieuses d’avoir de la visite.
69 km pour 1228 m+


Samedi : lever à 6h, la rosée a tout trempé, nous rangeons le matériel mouillé et montons jusqu’au col de Joux , longue descente jusque St Maurice Crillat (Mado se rappelait d’un menu avec des champignons à la crème…. Mais le resto est fermé). Descente sur la Franée, magnifique cirque mais peu d’eau dans la cascade. Petite route jusqu’à Clairvaux où nous pourrons enfin prendre notre petit dej sur la place du village touristique. Passage au Pont de Poitte et ses vasques , remontée sur la voie verte, de nouveau passage des tunnels et repas délicieux au resto à Perrigny (L’ORAnge) à conseiller. Petite route plein nord, pour prendre une nouvelle voie verte. Bletrans jusque Chaumergy. Nous nous installerons dans un champ pour cette dernière nuit.
93 km pour 827 m+


Dimanche : traversée de la dombe jurasienne et ses étangs. voie verte, on longe le Doubs. pour le retour jusque Dôle. Baignade dans un endroit magique au confluent du Doubs et de la Loue. Déjeuner dans une guiguette au bord de l’eau. Visite de la cathédrale de Dôle et retour sur Nancy.
43km pour 243 m+


Total 417 km pour 6406 m de dénivelé positif. Retour sur NANCY, super contents de notre escapade.

Documents joints